Comment le coronavirus (COVID-19) affecte-t-il les femmes enceintes et les bébés ?
¿Cómo afecta el coronavirus a las embarazadas y los bebés?
https://www.bebitus.fr/magazine/sites/default/files/artikel/big/2020-04/Imagen%201%20Art%C3%ADculo%20coronavirus%20embarazadas%20y%20beb%C3%A9s.png

Comment le coronavirus (COVID-19) affecte-t-il les femmes enceintes et les bébés ?

La pandémie provoquée par le coronavirus COVID-19 a causé de l’inquiétude parmi toute la population, et plus particulièrement par rapport aux groupes les plus vulnérables tels que les personnes âgées et les enfants. Nous vous proposons une foire aux questions pour comprendre comment cette maladie affecte les femmes enceintes et les bébés.

Rédaction Bebitus
de Rédaction Bebitus
mer 15/04/2020 - 16:33 Thu, 04/16/2020 - 18:09

Existe-t-il plus de risques de contracter le CORONAVIRUS (COVID-19) si je suis enceinte ?

Jusqu’à présent, les études réalisées par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ne suggèrent pas que les femmes enceintes ont plus de risque d’être atteintes par le coronavirus SARS-CoV-2 (ce que l’on dénomme COVID-19), ni qu’elles sont plus sujettes à contracter d’autres maladies virales telles que la grippe.
 

Cependant, compte tenu des changements physiologiques provoqués par la grossesse, les femmes enceintes peuvent être plus affectées par des infections respiratoires.
 

En conséquence, il est important de prendre des précautions afin de se protéger contre le COVID-19 et d’appeler votre centre médical si vous avez des symptômes de fièvre, de la toux ou des difficultés à respirer.

Comment puis-je me protéger contre le COVID-19 pendant ma grossesse ?

Si vous être enceinte, vous devez suivre les mêmes mesures de prévention afin d’éviter une infection, comme le reste de la population :

•    Lavez-vous les mains régulièrement avec de l’eau et du savon.
•    Désinfectez-vous les mains à l’aide d’un désinfectant pour les mains à base d’alcool.
•    Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche.
•    Ne sortez pas de chez vous sauf en cas d’absolue nécessité.
•    Gardez une distance de sécurité minimum de 1,5 m avec les autres personnes dans la rue ou dans les espaces publics.
•    Couvrez-vous la bouche et le nez à l’aide d’un mouchoir en papier si vous toussez ou éternuez ou faites-le dans le pli du coude. Jetez le mouchoir utilisé immédiatement après.

Le COVID-19 affecte-t-il les bébés ?

Les études médicales réalisées jusqu’à présent indiquent qu’il est possible que les personnes de tout âge soient infectées et transmettent le virus, y compris bébés et enfants. Cependant, ceux qui sont le plus susceptibles de développer de graves complications sont les personnes âgées ou souffrant d’affections préexistantes.
 

D’après les constatations émises par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), les enfants constituent une part très faible de cas de Covid-19 enregistrés. À peine 1 % de la totalité des malades du Covid-19 est âgé de moins de 10 ans, et 4 % ont entre 10 et 19 ans. Les enfants semblent avoir les mêmes risques d’être infectés que les adultes, mais le risque de développer des symptômes ou une maladie grave est bien moindre.
 

Cependant, en cas de doute, consultez toujours votre pédiatre ou votre médecin traitant

Puis-je contaminer mon bébé in utero ou nouveau-né avec le COVID-19 ?

Personne ne sait encore si une femme enceinte et atteinte du COVID-19 peut transmettre le virus à son bébé durant la grossesse ou l’accouchement. L’OMS assure qu’à l’heure actuelle, aucune trace de ce virus n’a été détectée dans les prélèvements de liquide amniotique ou de lait maternel.
 

De toute façons si vous pensez être contaminée, consultez votre médecin. Dans la plupart des pays, les femmes enceintes font partie des groupes prioritaires pour les tests de contagion

Dois-je continuer à me rendre aux visites et aux analyses durant ma grossesse ? Je m’inquiète d’être exposée à une contamination.

Les visites prénatales sont très importantes pour garantir la santé de la mère et du futur bébé, tout comme les analyses et les examens d’image (analyses de sang, échographies, etc.). Votre médecin vous indiquera les rendez-vous obligatoires et lés précautions à prendre afin de réduire le risque de contamination. Il est important de ne manquer aucun rendez-vous sans avis préalable, afin de pouvoir continuer à faire un bon suivi de la grossesse.

Dois-je me rendre aux urgences si j’ai des contractions ? L’hôpital est-il un lieu sûr pour accoucher ? Recevrai-je l’assistance nécessaire ?

Comme le rappellent des institutions telles que Harvard Medical School, les principaux hôpitaux européens ont établi des systèmes de triage rapide dans le service des urgences et dans les circuits spécifiques afin de prendre en charge les urgences médicales qui ne sont pas en lien avec le COVID-19.
 

Si vous avez des contractions ou tout autre symptôme en lien avec la grossesse et qui exige une assistance urgente, contactez votre centre médical ou l’hôpital de référence, ils vous indiqueront la marche à suivre. Les centres médicaux ont adopté des mesures de précaution spéciales durant les processus médicaux et les hospitalisations, par exemple, la restrictions des visites, qui se limitent à un seul accompagnateur dûment protégé

Dois-je arrêter d’allaiter mon bébé pendant toute la durée de la pandémie du COVID-19 ?

L’allaitement maternel est, dans la mesure du possible, le meilleur moyen d’alimenter bébé au cours des premières années de sa vie. De plus, la transmission du virus par le lait maternel n’a pas été détectée. Par conséquent, des organisations comme l’UNICEF recommandent de poursuivre l’allaitement maternel, car ses bienfaits sont supérieurs au risque de contamination, mais toujours en demandant un avis à votre médecin traitant.
 

Si votre test est positif au COVID-19 ou si vous présentez des symptômes compatibles avec la maladie, votre médecin vous indiquera les précautions à suivre. Par exemple, utiliser un masque et se laver les mains avant et après tout contact avec bébé, et désinfecter les biberons, tire-laits, coussinets d’allaitement et autres articles destinés à l’allaitement maternel

Dois-je adopter des précautions spéciales par rapport aux produits achetés pour bébé (biberons, tétines, sucettes, etc.) ?

Les études réalisées par le Département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis (NIH) montrent que le coronavirus COVID-19 peut rester actif sur les surfaces pendant quelques heures, voire quelques jours. La durée dépend de différents aspects, tels que le type de matière, la température ou l’humidité ambiante.
 

Les produits de puériculture sont toujours soigneusement emballés et il est très peu probable que leur contenu ait été exposé au COVID-19 au cours de leur fabrication, ou que le virus survive après des jours, voire des semaines de stockage et de transport.
 

Pour plus de sécurité, lorsque vous achetez des produits pour bébés dans une pharmacie ou une boutique en ligne, vous pouvez nettoyer la surface de l’emballage avec de l’alcool ou un autre produit désinfectant, afin d’éliminer d'éventuels virus. Puis lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon avant d’ouvrir l’emballage et de manipuler le produit

Le confinement peut-il affecter la santé de mon bébé ? Devrais-je aller dehors avec lui ?

Dans les pays les plus touchés par la pandémie du COVID-19, la recommandation générale est de maintenir un isolement social, et d’éviter de sortir, sauf en cas de nécessité. Cette règle vaut également pour enfants et bébés.
 

Il est possible que les bébés et les enfants répondent de diverses manières au stress généré par cette nouvelle situation. Ils peuvent se montrer plus dépendants, irrités ou agités, et connaître quelques régressions, comme faire pipi au lit ou refuser de manger tous seuls.
 

Pour éviter ce type de situation, il est recommandé de suivre les routines et les horaires habituels, dans la mesure du possible, ou d’établir de nouveaux modèles adaptés à la situation actuelle. Par exemple, faire les devoirs, organiser des activités et des jeux à la maison, garder le contact avec la famille et les amis au téléphone ou en vidéoconférence, etc

Dois-je expliquer ce qu’est le COVID-19 à mes enfants, ou sont-ils trop jeunes ?

Les bébés et les enfants sont très réceptifs à ce qui se passe autour d’eux et le fait de leur cacher des informations pourraient les angoisser davantage. L’UNICEF recommande d’utiliser des mots adaptés à leur âge pour essayer de leur expliquer la situation, et les mesures que nous devons tous adopter pour nous protéger. Vous pouvez trouver sur Internet du matériel de soutien, par exemple des vidéos ou des BD destinés aux enfants sur le coronavirus.

Rien n'indique que le VIDOC-19 affecte les femmes enceintes et les bébés en particulier. Ils doivent suivre les mêmes précautions que la population en général.
Les visites de suivi et les tests de grossesse prévus doivent continuer à être effectués. Si vous avez des questions, contactez votre médecin.
Il n'y a aucune preuve que le VIDOC-19 est transmis de la mère au fœtus à la naissance ou par le lait maternel. Si vous présentez des symptômes, contactez votre médecin.
Pour l'instant, la recommandation est de continuer à allaiter chaque fois que possible pour les mères et les bébés en bonne santé, et avec des mesures d'hygiène spéciales au cas où l'un des deux serait infecté ou présenterait des symptômes compatibles.
Les centres de santé garantissent les soins de santé pour les femmes enceintes et les femmes en couches, bien que des mesures de précaution supplémentaires telles que la limitation du nombre de personnes accompagnatrices et de visites pendant l'hospitalisation puissent être appliquées.
Dans la mesure du possible, essayez de maintenir une routine quotidienne avec vos jeunes enfants (adaptée aux mesures d'enfermement) et de gérer la situation aussi normalement que possible afin de ne pas les stresser.