Quand les bébés font leurs dents : premiers symptômes, remèdes et soins
Quand les bébés font leurs dents : premiers symptômes, remèdes et soins
https://www.bebitus.fr/magazine/sites/default/files/artikel/big/2019-01/Wenn_Babys_zahnen.jpg
Certifié par obstétricien

Quand les bébés font leurs dents : premiers symptômes, remèdes et soins

La première dent rend le sourire du bébé parfait - L’apparition des dents de lait commence par une lente progression et c’est un procédé plus long qu’on connait comme « dentition ». La majorité des parents attendent l’apparition des premières petites dents blanches dans la bouche de leur enfant avec beaucoup d’émotion. Chaque enfant fait l’expérience de ce processus différemment : certains ressentent juste une gêne tandis que d’autres souffrent le martyre. Cette période est aussi épuisante pour les jeunes parents. Au début, beaucoup ne savent pas pourquoi leur enfant pleure.

Christina Altmann
de Christina Altmann
Sage-femme et mère
ven 29/03/2019 - 13:15 Thu, 02/11/2021 - 12:08

Quand les dents commencent-elles à apparaître et dans quel ordre ?

Avant la naissance, les dents de lait sont placées dans l’os maxillaire et, généralement, elles commencent à sortir par groupes à partir du sixième mois. Les premières dents qui apparaissent sont habituellement les incisives centrales du maxillaire inférieur. Ensuite ce sont celles du dessus et, après, les incisives latérales. Les canines et les molaires sont les dernières à apparaître. La dentition de lait ne sera complète avec 20 dents avant le mois 20 ou 30.

Dentition

Cette étape ne représente qu’une orientation approximative, puisqu’il y a des enfants qui commencent à faire leurs dents à partir du quatrième mois, tandis que d’autres fêtent leur premier anniversaire avec seulement quatre petites dents. Cependant, si aucune dent n’est sortie après les douze mois, il est recommandé d’aller chez le dentiste.

Premieres dents de lait

Symptômes typiques de la poussée dentaire

Si beaucoup de parents ne sont pas encore très en confiance avec leur premier enfant, ceux qui ont le plus d’expérience interprètent généralement correctement les signes caractéristiques de l’apparition des premières dents. Tous les bébés ne se comportent pas de la même façon. Dans certains cas, les premières dents se frayent un chemin presque sans effets secondaires, tandis que pour d’autres elles s’accompagnent de fortes douleurs.

Par conséquent, les symptômes suivants peuvent apparaître de manière isolée ou combinée, et avec plus ou moins d’intensité :

  • Le bébé n’arrête pas de se mettre la main ou les objets qu’il peut attraper dans la bouche pour les mordre.
  • Ce faisant, il bave beaucoup et finit par se blesser autour de la bouche.
  • Les joues sont rouges et chaudes.
  • Les gencives sont gonflées et rouges.
  • Le bébé a moins d’appétit que d’habitude.
  • Il pleurniche, crie plus souvent que dans les derniers mois et ne dort pas bien.
  • La recherche croissante de contact physique peut également être un indice de l’apparition des premières dents.

Certains bébés ont également de la fièvre et de la diarrhée. Ils ont les fesses rouges. D’un autre côté, ces symptômes peuvent également cacher une légère infection puisqu’à mesure que les dents sortent, le système immunitaire du bébé est temporairement affaibli. Donc les infections apparaissent généralement avec les dents.

A cela s’ajoute que le changement d’alimentation du lait maternel ou artificiel à la nourriture solide coïncide généralement avec l’époque de la poussée dentaire, ce qui peut causer des problèmes supplémentaires au petit organisme. Si le bébé a une forte fièvre persistante et des diarrhées très intenses, les parents devront l’emmener au pédiatre.

Comment les parents peuvent aider leur enfant pendant la poussée dentaire ?

Pour que le bébé souffre moins, la majorité des parents veulent l’aider activement, quelque chose qui peut être fait en fonction de l’intensité de la douleur :

  • Avec les doigts propres ou des gants en silicone spécialement pour les doigts (vendus en pharmacie), les parents peuvent masser doucement la gencive du bébé. Selon la réaction de l’enfant, ils sauront si ça le soulage ou non.
  • Les massages de réflexologie plantaire aident souvent également. En pétrissant et en caressant doucement les bouts des doigts de pied du bébé on soulage la douleur.
  • Conséquence d’un plus grand flux de baves pendant la poussée dentaire, la poitrine et le cou du bébé se mouillent tout de suite. Il peut s’enrhumer, spécialement quand il fait froid, il est donc recommandé de lui mettre des compresses de gaz, bavoirs ou mouchoirs pour garder le linge au sec.
  • Si le bébé se fait mal dans les coins de la bouche et dans les joues à force de baver, il existe des crèmes spéciales pour bébé qui sont efficaces.
  • De plus, pour éviter que les fesses ne rougissent, les parents peuvent lui changer la couche plus souvent et lui appliquer un peu plus de crème protectrice pour la peau. Les crèmes à l’extrait naturel de calendula sont également tout indiquées.

Les câlins et les distractions affectueuses sont une excellente manière d’aider le bébé pendant la phase difficile de la poussée dentaire. Les bébés agités et pleureurs aiment qu’on les caresse beaucoup, qu’on les emmaillote et être pris souvent dans les bras. De plus, en jouant et en le promenant plus longtemps il peut oublier la douleur un instant.

Remèdes qui soulagent la poussée dentaire

Les objets que le bébé mord massent les gencives, ce que la majorité des enfants apprécie. C’est pour cela que les parents devront leur proposer différentes solutions qui peuvent l’aider. Avec le temps, le bébé découvrira tout seul ses objets favoris.

1. Anneau de dentition

Dès que le bébé commence à mettre le plastique de la sucette dans la bouche au lieu de la tétine pour le mordre, c’est le moment de lui acheter un anneau de dentition. Les anneaux de dentition n’ont pas de coins et sont faciles à laver. Ceux qui sont remplis d’eau pour les refroidir au frigo sont bien adaptés pour la poussée dentaire, puisque le froid réduit la circulation sanguine de la gencive pour réduire l’inflammation et soit moins douloureuse. Le bébé peut mordre l’anneau de dentition à loisirs sans risque de se faire mal.

En choisissant un anneau, les parents doivent privilégier avant tout la qualité testée. Les anneaux de dentition doux ne doivent pas contenir de PVC et doivent être fabriqués sans plastifiants. De cette manière, aucune substance nocive ne peut se dégager et il n’y a pas de risque que l’anneau se casse pendant l’utilisation. Les labels qualité, comme celui de TÜV, offrent de la sécurité sur ce point.

2. Collier d’ambre

De nombreuses sages-femmes et mères font confiance à ces colliers en matière naturelle. D’autres au contraire n’attribuent aucune efficacité à l’ambre pendant la poussée dentaire et la majorité des scientifiques rejettent leur utilisation comme remède pour soulager la douleur.

Nonobstant, on dit que l’ambre contient beaucoup d’huiles éthérées qui peuvent être bénéfiques pour l’organisme du bébé. C’est pour cela qu’on utilise beaucoup l’huile d’ambre pour faire des massages, puisqu’elle a un effet positif sur la circulation sanguine et elle est apaisante. Le bébé ne doit donc pas mâcher l’ambre, mais sentir l’effet des huiles qui se libèrent en portant le collier. De plus, les colliers d’ambre sont très beaux.

Comme tellement de choses dans la vie, ici on peut dire que « c’est en forgeant qu’on devient forgeron ». Cependant, en achetant le collier d’ambre il faut en choisir un qui soit adapté pour les bébés. Ils se trouvent dans les boutiques spécialisées pour bébés et non dans les bijouteries. Malheureusement, il n’existe pas de loi dessus, mais par sécurité, un collier d’ambre pour faciliter la poussée dentaire du bébé doit présenter les propriétés suivantes :

  • Il doit avoir une fermeture, par exemple à clip, qui s’ouvre seule en tirant le collier.
  • De plus, il doit être résistant (valeur indicative : 90 N minimum).
  • De même, les pierres d’ambre doivent être enfilées individuellement. Si le collier se casse, il ne reste qu’une pierre lâche.

3. Gant de toilette froid

Certains bébés préfèrent mordre des choses molles quand leurs dents les travaillent. C’est pour cela que les parents peuvent tranquillement leur donner un gant de toilette bien essoré. Pour des raisons d’hygiène, il faut le changer plusieurs fois par jour.

4. Aliments durs

Les grands-parents surtout sont ceux qui pensent qu’il vaut mieux que l’enfant morde du pain dur, des quartiers de pommes ou carottes. Ces produits ne posent aucun problème, mais il est nécessaire de surveiller le bébé à tout moment pour qu’il ne s’étouffe pas. De plus, le pain, les légumes et les fruits contiennent du sucre, donc le bébé peut avoir des caries s’il les mastique en permanence. C’est pour cela qu’il vaut mieux avoir recours à ces aliments comme aide seulement de temps en temps.

Remèdes homéopathiques

De nombreux naturopathes et sages-femmes, et même certains pédiatres recommandent des remèdes homéopathiques qui peuvent être efficaces pendant la poussée dentaire. Les globules mobilisent le pouvoir de la propre guérison de l’enfant. Voici quelques préparations de globules qui ont démontré leur efficacité dans les poussées dentaires :

  • Manzanilla
  • Calcium phosphoricum
  • Magnesium phosphoricum
  • Kreosotum
  • Belladonna

Un médecin spécialisé ou un naturopathe peuvent vous donner plus d’informations sur l’indication et la dose adaptée. Important : Dès que les douleurs diminuent il faut réduire l’administration de globules, à moins que le médecin indique une application plus longue.

La racine de violette comme anneau de dentition mise en doute

Naturellement, les papas et mamans veulent toujours le meilleur pour leur bébé, mais les racines de violette naturelles ne sont pas forcément meilleures que les anneaux de dentition industriels. Les racines pourraient être rapidement contaminées par des bactéries et, même si vous les stérilisez régulièrement, ce n’est pas suffisant. Nonobstant, si les parents veulent aider leur enfant pendant la poussée dentaire avec juste des méthodes naturelles et avoir recours aux racines de violette, ils devront faire très attention à l’hygiène.

La première dent nécessite déjà des soins

Au début nettoyer la première dent régulièrement avec un mouchoir ou un coton-tige suffit. Les brosses à dents doigt fonctionnent bien également. Elles ont l’avantage de permettre aux parents de soulager la poussée dentaire après l’apparition de la première petite dent en massant doucement les gencives. Avant de commencer à utiliser une brosse à dents pour enfant, au bout d’un moment vous pouvez commencer à utiliser une brosse d’entraînement pour soigner les premières dents du bébé.

Attention ! Si la poussée dentaire provoque des douleurs très intenses ou que les parents ne sont pas sûrs de si l’état de l’enfant a un rapport avec l’apparition des dents, il vaut mieux qu’ils aillent chez le pédiatre.

Normalement, la poussée dentaire se passe sans complications et l’apparition des premières petites dents du bébé est vécue avec joie dans la famille.

Conseils de la sage-femme Christina Altmann
  • Proximité : prenez beaucoup l’enfant dans vos bras, câlinez-le et proposez-lui fréquemment le sein.
  • Acupression : grâce à mon expérience de l’acupuncture, je peux vous mentionner un point d’acupression efficace : appuyez sur le point 11 IG. Quand l’enfant plie le bras, celui-ci se trouve dans l’extrême extérieur du pli du coude.
  • Gels analgésiques : ils contiennent généralement un anesthésique local et des extraits de manzanilla. Ils peuvent être appliqués en petites quantités surtout avant les repas et avant d’aller se coucher.
  • Huiles éthérées : on utilise des huiles d’œillets, de lavande et de camomille. On les applique en faisant un massage sur la rangée de dents par l’extérieur, à travers la joue irritée.
  • Flores de Bach, homéopathie et sels de Schüssler : ils peuvent aider beaucoup pour les douleurs provoquées par la poussée dentaire. Ici, je ne peux vous donner aucun conseil général, puisqu’il est important de prendre en compte les symptômes exacts et l’âge de l’enfant. Allez chez la sage-femme, le naturopathe ou le pédiatre.
Certifié par obstétricien

Cet article a été vérifié par notre équipe d’experts.

Certifié par obstétricien

Cet article a été vérifié par notre équipe d’experts.

Newsletter

Unsere Newsletter

Mehr Infos, passend zu Ihren Bedürfnissen!

  • Wertvolle Tipps zu Schwangerschaft und Kindesentwicklung
  • Spannende Angebote & Rabatte
  • 5 € windeln.de Gutschein

Jetzt anmelden