Semaine d’aménorrhée (SA) 35
Semaine d’aménorrhée (SA) 35
https://www.bebitus.fr/magazine/sites/default/files/artikel/big/2019-04/semaine-damenorrhee-sa-35.png
Certifié par obstétricien

Semaine d’aménorrhée (SA) 35

Génial : le système immunitaire du bébé fonctionne déjà seul ! Profitez des dernières semaines avant la naissance et retrouvez les forces dont vous aurez besoin pendant l’accouchement. 

Ina Ilmer
de Ina Ilmer
Sage-femme et mère
ven 29/03/2019 - 11:15 Wed, 04/17/2019 - 16:31

Le bébé à la SA 35

A la semaine 35 d’aménorrhée, le bébé mesure environ 46 centimètres des pieds à la tête et pèse autour de 2550 grammes. Jusqu’à l’accouchement, il continuera à prendre beaucoup de poids. Ces réserves d’énergie seront essentielles pendant la naissance et ses premiers jours de vie.

Le bébé coordonne de mieux en mieux ses mouvements, mais il n’a plus beaucoup de place pour bouger. Il a déjà une perception sensorielle développée et ses réflexes continuent à se former. Le bébé se tourne automatiquement vers les sources de lumière, un réflexe qui est également important pour vivre hors du sein maternel.

Plusieurs études démontrent que les nouveau-nés font déjà des rêves intenses pendant cette semaine et que, parallèlement, les phases de rêve REM (Rapid Eye Movement, phases de rêves intenses) sont déjà présentes.

Le bébé régule de mieux en mieux sa température corporelle. A la SA 35, son système immunitaire aussi fonctionne indépendamment des défenses de la mère, même s’il restera encore extrêmement sensible pendant longtemps. Les anticorps importants pour les premières semaines de vie il les acquière pendant la période fœtale ou avec le lait maternel. Après, pendant plusieurs années il développera ses propres anticorps contre différents pathogènes. Ce procédé explique pourquoi les enfants sont si sujets aux infections dans leurs premières années de vie.

A la semaine 35 d’aménorrhée, les reins du bébé sont totalement développés et le foie commence déjà à remplir sa fonction. Dans l’intestin, le méconium est stocké de plus en plus, qui n’est pas le résultat de la digestion mais une masse épaisse et sombre formée par les cellules de la peau et des muqueuses, cheveux avalés, vernix caseosa et bile épaisse.

Pendant les premières 24 ou 48 heures de vie, il l’expulsera comme ses premières selles. A cause de l’ingestion du liquide amniotique, l’estomac du bébé est principalement rempli de liquide, il pratique donc ses fonctions digestives de manière élémentaire.

La mère : l’épuisante dernière ligne droite

La femme enceinte doit recharger ses propres réserves d’énergie à partir de la SA 35. De nombreuses femmes ont besoin de se reposer plus longtemps et, malgré les obligations familiales et les préparatifs pour le bébé, doivent écouter ce que leur corps leur dit. Les dernières semaines avant l’accouchement sont peut-être une période très intense pour le couple, avant que la routine familiale ne se concentre principalement sur le bébé.

Pendant la semaine d’aménorrhée 35, l’utérus fait pression directement sur l’arc costal. Les femmes enceintes ont souvent l’impression de porter une barrique, puisqu’elles ont pris entre 11.5 et 13.5 kilos depuis le début de la grossesse. L’utérus seul pèse déjà environ 1500 grammes à la SA 35, contre les 80 grammes qu’il pesait avant la grossesse, et sa taille s’est multipliée par mille. A cela s’ajoutent le poids du bébé, le liquide amniotique et les réserves propres de graisse.

Conseil : Les douleurs circulaires et l’incontinence urinaire sont normales à cette étape finale de la grossesse.

Le volume sanguin de la mère atteint maintenant son niveau maximal et, avec environ 5.5 litres, c’est 1.5 fois plus qu’avant la grossesse, ce qui représente un dur travail pour le cœur et la circulation. Pendant cette semaine, de nombreuses femmes sentent que leur cœur bat plus fort ou que la circulation n’est pas totalement stable.

De plus, bien d’autres gênes s’intensifient pendant la SA 35. La forte charge du sol pelvien se traduit souvent en une légère incontinence urinaire que la mère expérimente en riant, toussant ou éternuant. Avec une serviette ou un protège-slip vous éviterez des situations gênantes.

De nombreuses femmes commencent déjà à en faire l’expérience pendant le second trimestre de la grossesse. Si ce n’est pas le cas, il n’est pas encore trop tard. Des muscles du sol pelvien élastiques et bien entraînés facilitent l’accouchement.

Quels types de contractions ?

La femme enceinte a déjà vécu quelques expériences avec les contractions des dernières semaines et mois. Les contractions de Braxton Hicks, qui sont des contractions d’entraînement de l’utérus, sont probablement déjà connues depuis le début du sixième mois, et dans les deux dernières semaines il est très possible qu’elle ait déjà remarqué les premières douleurs d’emboîtement. Avec un peu de chance elle aura évité les contractions prématurées. A la SA 35, les véritables contractions de l’accouchement se rapprochent de plus en plus.

Avec les contractions de Braxton Hicks, l’utérus se prépare pendant plusieurs mois au processus de l’accouchement. Dans la dernière phase de la grossesse, les douleurs d’emboîtement, qui aident la tête du bébé à descendre vers le petit bassin, se rajoutent. Quant au niveau de douleur, ces deux types de gênes ressemblent à des douleurs menstruelles en un peu plus intenses. De plus, elles sont accompagnées de douleurs au dos et à l’aine, en plus d’un endurcissement du ventre. Elles apparaissent à intervalles irréguliers, s’affaiblissent avec le temps et de temps en temps elles disparaissent complètement.

Conseil : Les médecins et sages-femmes n’empêchent plus un accouchement à partir de la semaine d’aménorrhée 35.

Les contractions prématurées peuvent apparaître à n’importe quelle étape de la grossesse. Ce sont surtout les femmes qui attendent leur premier enfant qui ont des difficultés à distinguer les contractions de Braxton Hicks des douleurs d’emboîtement. Si les contractions apparaissent plus de trois fois par heure avant la semaine 36, deviennent régulières et, parallèlement, un flux aqueux et ensanglanté s’écoule, il faut avertir immédiatement la sage-femme ou le médecin. Les contractions prématurées peuvent provoquer une fausse-couche ou un accouchement prématuré, mais elles peuvent aussi indiquer que la future mère a fait trop d’efforts physiques et doit prendre plus soin d’elle pendant le reste de la grossesse.

Grâce aux contractions de travail, l’utérus se contracte à intervalles réguliers qui deviennent progressivement de plus en plus brefs. Les premières contractions apparaissent plus ou moins toutes les dix minutes et, plus tard, toutes les deux minutes environ ou à intervalles plus courts encore. Chaque contraction s’intensifie jusqu’à un point maximal et se calme à nouveau. Au début, la douleur ressemble à une douleur menstruelle intense et après elle augmente progressivement. Grâce aux contractions de travail, l’orifice utérin, jusqu’alors fermé, s’ouvre jusqu’à dix centimètres de diamètre.

Les contractions de pression poussent le bébé dans le canal de l’accouchement vers l’extérieur. Dès que la tête du bébé traverse le point le plus étroit (la sortie du vagin), la partie la plus difficile de l’accouchement est passée et le reste du corps « glisse » généralement sans problèmes.

Grâce aux contractions post-accouchement le placenta se détache. Elles durent généralement dix ou 15 minutes et, comparées à celles de l’accouchement, elles sont plus faibles et font beaucoup moins mal. Après, lorsque la mère donne le sein au bébé, l’utérus se contracte pour éviter des hémorragies secondaires fortes.

Résumé de la semaine d’aménorrhée 35
A la SA 35, la mère et l’enfant se préparent lentement mais sûrement à la dernière ligne droite.
A la semaine d’aménorrhée 35, le bébé est totalement développé. Nonobstant, il continuera à prendre beaucoup de poids jusqu’à l’accouchement.
A la semaine d’aménorrhée 35, le système immunitaire du bébé fonctionne seul.
Pendant cette semaine, les sages-femmes et les médecins n’essaient habituellement plus d’éviter un accouchement prématuré.
Le volume sanguin de la mère atteint son niveau maximal.
Certifié par obstétricien

Cet article a été vérifié par notre équipe d’experts.

 
 
1er jour des dernières règles
 
Durée du cycle
Jours
 

La date de naissance estimée est*

 
 
 
 
 
 
 

*Bien sûr, de nombreux bébés n’ont pas de date spécifique. La majorité naît dans une période de deux semaines avant ou après. L’obstétricien pourra corriger la date de naissance au cours de la grossesse.

Certifié par obstétricien

Cet article a été vérifié par notre équipe d’experts.

 
 
1er jour des dernières règles
 
Durée du cycle
Jours
 

La date de naissance estimée est*

 
 
 
 
 
 
 

*Bien sûr, de nombreux bébés n’ont pas de date spécifique. La majorité naît dans une période de deux semaines avant ou après. L’obstétricien pourra corriger la date de naissance au cours de la grossesse.

Newsletter

Unsere Newsletter

Mehr Infos, passend zu Ihren Bedürfnissen!

  • Wertvolle Tipps zu Schwangerschaft und Kindesentwicklung
  • Spannende Angebote & Rabatte
  • 5 € windeln.de Gutschein

Jetzt anmelden