Vos rêves de grossesse vifs sont tout à fait normaux.  Voici ce qu'ils signifient

Vos rêves de grossesse vifs sont tout à fait normaux. Voici ce qu’ils signifient

Vous avez l’impression de regarder des émissions Netflix assez étranges pendant que vous dormez ces jours-ci ? Quelque chose vous préoccupe définitivement et cela vous fait rêver très vivement.

Même si vous êtes normalement du genre à ne pas vous souvenir de vos rêves au réveil, vous pourriez soudainement vous retrouver en train de donner un coup de coude à votre partenaire au milieu de la nuit pour lui raconter les détails de votre dernier rêve farfelu. Ou vous pourriez vous retrouver à dériver au milieu de réunions importantes dans des rêveries sur des joues potelées.

Vos rêves et vos rêveries peuvent être si riches en détails que vous pourriez vous en réveiller en vous demandant si c’était vraiment un rêve ? Même s’ils peuvent vous donner l’impression de perdre la tête, les rêves de grossesse sont sains et normaux, et ils peuvent même vous aider à rester sain d’esprit.

Quand commencent les rêves de grossesse ?

Bien sûr, il est possible de faire des rêves de grossesse à tout moment de la grossesse, et de nombreuses femmes signalent des rêves étranges dès le début. Cela dit, de nombreuses mamans constatent que les rêves de grossesse et les rêveries culminent au cours du troisième trimestre, car le sommeil est plus perturbé et elles se retrouvent de plus en plus à imaginer à quoi ressemblera la vie avec un nouveau bébé.

Quelles sont les causes des rêves de grossesse vifs ?

Il est facile de blâmer les hormones pour vos rêves de grossesse et vos rêveries les plus folles, et elles contribuent presque certainement à la fréquence et à l’intensité de vos rêves. Mais il existe aussi d’autres théories.

Tout d’abord, vous avez beaucoup de choses en tête ces jours-ci – et les rêves sont un moyen pour votre subconscient de surmonter tout cela et d’accepter les changements imminents dans votre vie.

Ils peuvent également être un exutoire pour les nombreuses émotions contradictoires – ambivalence, appréhension, anxiété, excitation, joie – que vous ressentez à l’idée de devenir mère, mais que vous pourriez avoir du mal à exprimer autrement. Considérez-le comme une thérapie pendant laquelle vous pouvez dormir.

Bien sûr, il y a une autre raison, beaucoup plus fondamentale, pour laquelle vous avez l’impression de rêver plus que jamais : vous vous réveillez plus souvent qu’avant pendant la nuit (probablement toutes les deux ou trois heures), soit pour aller aux toilettes ou simplement pour essayer de me mettre à l’aise.

Et comme chaque fois que vous vous réveillez peut être en plein milieu d’un cycle de rêve, vous pouvez vous rappeler de manière très détaillée et colorer ce qui se passait dans votre esprit.

Que signifient les rêves de grossesse ?

Voici quelques-uns des rêves de grossesse les plus courants. Bien qu’il n’existe aucune preuve scientifique pour étayer leur signification, de nombreuses spéculations circulent :

  • Oops! rêves. Oublier de nourrir le bébé, de verrouiller la porte d’entrée ou d’éteindre la cuisinière peut être lié à une peur très courante de ne pas être prêt à devenir parent.
  • Aïe ou des rêves qui tombent. Être attaqué par des animaux ou des intrus, ou chuter soudainement peut signifier un sentiment de vulnérabilité.
  • Aide! rêves. Être incapable de s’échapper d’un petit espace, comme une voiture ou un placard, peut représenter la peur d’être attachée ou de perdre votre liberté en tant que nouvelle maman.
  • Oh non! rêves. Des rêves de trop manger, de manger de mauvaises choses ou de ne pas prendre suffisamment de poids peuvent survenir si vous essayez de suivre un régime.
  • Pouah! rêves. Votre partenaire qui fréquente quelqu’un d’autre ou qui n’est plus attiré par vous peut révéler une crainte quant à la façon dont la grossesse pourrait changer votre apparence ou votre attrait.
  • Rêves de mémoire. Imaginer des parents ou des grands-parents perdus pourrait être une manière pour votre esprit de relier les anciennes aux nouvelles générations.
  • La vie avec des rêves de bébé. Câliner, embrasser et prendre soin de votre bébé peut être un moyen de pratiquer le rôle parental et de créer des liens avec votre bébé avant l’accouchement.
  • Imaginer des rêves de bébé. Les rêves de ce à quoi ressemblera votre bébé peuvent révéler une grande variété de sentiments. Les rêves où le bébé tombe malade ou présente une malformation peuvent indiquer des angoisses que presque tous les parents nourrissent au plus profond de leur être. Les fantasmes selon lesquels votre bébé possède des compétences inhabituelles peuvent indiquer des inquiétudes quant à son intelligence ou à ses ambitions pour l’avenir. Les prémonitions selon lesquelles votre bébé est un garçon ou une fille peuvent signifier que vous avez le cœur tourné vers l’un ou l’autre ou que vous vous demandez simplement ce que vous allez avoir si vous n’avez pas découvert le sexe.
  • Rêves de travail. La douleur de l’accouchement, ou son absence, peut révéler des angoisses liées à l’accouchement – ​​et qui n’en a pas ?
  • Rêves sexuels. Il peut s’agir de désirs ou de fantasmes que vous avez réprimés, ou de culpabilité ou d’ambivalence que vous ressentez à l’égard du sexe.

Que pouvez-vous faire contre les rêves de grossesse ?

Ne perdez pas le sommeil à cause de vos rêves et de vos fantasmes. Ils sont tout à fait normaux et extrêmement courants chez les femmes enceintes. Même les rêves les plus cauchemardesques peuvent être un signe positif que votre subconscient essaie de reprendre le contrôle pendant une période de grand changement.

Les rêves vifs sont également tout à fait normaux et courants chez les partenaires des femmes enceintes. C’est une façon pour votre partenaire de résoudre ses propres angoisses subconscientes, même si les hormones de grossesse ne sont pas à blâmer ! Alors échangez les histoires de vos rêves avec votre partenaire, si vous en avez un. Cela peut être à la fois amusant et thérapeutique – et cela pourrait même vous aider à vous rapprocher.